Contribution au magazine

La revue ouvre ses colonnes aux auteurs désireux de faire publier en exclusivité tout article concernant les sujets en stérilisation (lavage, conditionnement, périhospitalisation, stérilisation, formation, management…). Les articles sont soumis au comité de lecture qui juge de l’opportunité de leur publication. La rédaction se réserve le droit de modifier la présentation générale et de suggérer des modifications. Avant publication, une épreuve de relecture est soumise aux auteurs pour validation. Le texte, de 7 000 à 11 000 signes (espaces compris), sera envoyé à la rédaction (redaction@heral-pub.fr) sous format Word, avec une introduction d’environ 5 lignes (500 signes) et des titres et sous-titres brefs. Des encadrés, des tableaux, des graphiques et des notes de bas de page pourront être inclus en nombre limité. Tout visuel transmis (avec sa légende) sera libre de droits ou reproduit avec l’autorisation de son auteur. Les copies d’images Internet sont interdites. Les auteurs indiqueront leurs fonctions, adresse postale, numéro de téléphone et mail, et fourniront s’ils le veulent leur portrait (image jpeg, 300 DPI ou 500 Ko minimum).

Dernier numéro paru

Magazine spécialisé, Stérilisation magazine est en prise directe avec les préoccupations des professionnels des circuits de la stérilisation hospitalière. Cette revue trimestrielle privilégie l’information de qualité et s’appuie sur un grand nombre de témoignages des personnels de terrain.

Stémag #116

L’année écoulée a révélé nos capacités d’adaptation face à la pandémie de Covid-19 qui continue de perturber le cours des événements. De nombreux projets ont été ajournés face aux contraintes conjoncturelles : baisse de l’activité opératoire, redéploiement des forces vives des services de stérilisation dans d’autres unités, limitation des contacts et des déplacements, enseignements à distance…

Dans ce contexte, cette édition s’articule autour de réflexions sur la traçabilité à l’instrument, la stérilisation des biberons à la vapeur d’eau et l’évolution de la stérilisation des dispositifs médicaux.

Les témoignages sur un projet de mise en place de la traçabilité à l’instrument en Belgique et le retour d’expérience sur le marquage au laser en Suisse devraient vous permettre de comparer avec vos pratiques, le cas échéant, ou d’identifier les facteurs contributifs à la réussite de ces engagements. L’impact du nouveau RDM 2017/745 n’est pas négligeable et influencera les décisions futures en matière d’identification des instruments, ainsi que nos rapports avec les prestataires et avec les fabricants. Il semblerait que la boîte de Pandore soit ouverte…

Quant à la question de la stérilisation des biberons à la vapeur d’eau, que faire ? Faire faire ? Ne plus faire ? Le lecteur aura l’occasion de rafraîchir ses connaissances théoriques et de partager les conclusions de cet article.

L’avant-dernier thème invite à illustrer l’aphorisme d’André Gide : « Le présent serait plein de tous les avenirs, si le passé n’y projetait pas une histoire. » Et quelle Histoire, en majuscule, que vous prendrez certainement plaisir à parcourir, car jalonnée de pionniers dont nous sommes un peu les héritiers !

Enfin, Frédy Cavin vous invitera à remuer vos méninges dans le cadre de sa rubrique à la fois ludique, mathématique et didactique.

N’hésitez pas à partager vos expériences et vos projets avec la rédaction, nous serons heureux de publier vos travaux et vos réflexions.

Dans l’attente, « je ne m’inquiète jamais à propos de l’avenir ; il arrive bien assez tôt » (Einstein).

Hervé Ney
Directeur de la rédaction

Découvrir le sommaire