Contribution au magazine

La revue ouvre ses colonnes aux auteurs désireux de faire publier en exclusivité tout article concernant les sujets en stérilisation (lavage, conditionnement, périhospitalisation, stérilisation, formation, management…). Les articles sont soumis au comité de lecture qui juge de l’opportunité de leur publication. La rédaction se réserve le droit de modifier la présentation générale et de suggérer des modifications. Avant publication, une épreuve de relecture est soumise aux auteurs pour validation. Le texte, de 7 000 à 11 000 signes (espaces compris), sera envoyé à la rédaction (redaction@heral-pub.fr) sous format Word, avec une introduction d’environ 5 lignes (500 signes) et des titres et sous-titres brefs. Des encadrés, des tableaux, des graphiques et des notes de bas de page pourront être inclus en nombre limité. Tout visuel transmis (avec sa légende) sera libre de droits ou reproduit avec l’autorisation de son auteur. Les copies d’images Internet sont interdites. Les auteurs indiqueront leurs fonctions, adresse postale, numéro de téléphone et mail, et fourniront s’ils le veulent leur portrait (image jpeg, 300 DPI ou 500 Ko minimum).

Dernier numéro paru

Magazine spécialisé, Stérilisation magazine est en prise directe avec les préoccupations des professionnels des circuits de la stérilisation hospitalière. Cette revue trimestrielle privilégie l’information de qualité et s’appuie sur un grand nombre de témoignages des personnels de terrain.

Stémag #117

Ce dernier numéro de Stérilisation magazine renoue avec la tradition de la rubrique Trucs & astuces (p. 25), un retour qui va de pair avec l’amélioration de la situation pandémique Covid 19 : certains d’entre vous y verront certainement le signe d’une reprise d’une vie sociale riche et raisonnablement débridée à laquelle les deux auteurs sont particulièrement attachés.

Les premiers articles de ce numéro sont un focus sur le retraitement des instruments de robotique de chirurgie, avec un retour d’expérience de nos collègues britanniques, une fois n’est pas coutume, et le partage des données statistiques de lavage de l’équipe de stérilisation du CHU de Bordeaux, qu’il conviendra de comparer avec vos propres pratiques. Le benchmarking est un formidable outil de comparaison de l’activité de nos services, qu’il conviendra certainement de consolider avec le temps.

Le nettoyage des dispositifs médicaux est le sous-processus central pour la qualité et la conformité de la stérilisation. Laissons-nous surprendre par le concept Bicarmed sur lequel l’équipe de la stérilisation du CH Métropole-Savoie partage ses premières réflexions.

L’importance des mesures d’hygiène en zone de production est rappelée par nos collègues du CHR d’Orléans. À l’heure où le bionettoyage des surfaces fait de plus en plus appel à des tests de luminescence, nous les remercions de témoigner de l’apport didactique que les résultats des contaminations des boîtes de Petri peuvent avoir sur les collaborateurs des services de stérilisation centrale.

Nous avons sollicité nos amis tunisiens pour qu’ils partagent leurs travaux, sous la houlette de la Pre Inès Harzallah, présidente de la jeune et dynamique Société tunisienne de stérilisation. Est exposée ainsi dans un premier article l’évaluation du parc de conteneurs de l’hôpital militaire principal d’instruction de Tunis.

Enfin, vous serez invités à vous creuser les méninges avec les petits exercices de Frédy Cavin, concoctés par lui avec une certaine bienveillance pour nos capacités de réflexion et de concentration.

Notre prochain rendez-vous est fixé du 14 au 16 septembre, au 5e congrès de la SF2S, à Lyon. Lorsque nous nous y rencontrerons à nouveau physiquement, prenons le temps de réaliser à quel point c’est essentiel d’échanger en dehors du filtre des écrans.

« La liberté, c’est savoir reconnaître ce qui est nécessaire. » Friedrich Engels

Hervé Ney
Directeur de la rédaction

Découvrir le sommaire